Bâtonnat 2016

Je vous donne rendez vous prochainement sur mon site de campagne : http://bessisbatonnat2016.fr/

Chers confrères, chers amis

Membre du Conseil de l’Ordre jusqu’au 1er janvier 2013, j’y ai découvert un mode de fonctionnement d’un autre âge. J’ai milité pour que soit prise en compte la diversité des revenus, des trajectoires, des origines sociales comme géographiques. Et pour réduire le fossé qui se creuse entre une « aristocratie » de patrons ou associés de grandes structures, et l’immense majorité des avocats, collaborateurs ou cabinets individuels.

Professeur des universités, j’enseigne la justice depuis 40 ans.
A Paris II comme à Sciences Po, j’ai eu l’honneur de former avocats et magistrats.

Les 35% que vous m’avez accordés en décembre 2013 témoignent d’une attente : elle n’est pas le fait de quelques marginaux.

L’archaïque élection dite de confirmation a été depuis supprimée. Je n’y suis pas totalement étranger. S’agissant du dauphinat, dont l’appellation fait sourire, il a été réduit et disparaîtra. Quant au vice-bâtonnat, les dégâts qu’il est en train de causer vont bien au-delà de ce que nous avions imaginé.

Je m’engage, notamment, à :

• Réduire de 40 % ma rémunération
• Garantir l’impartialité des procédures disciplinaires
• Renoncer à la fonction d’autorité de poursuite. Le bâtonnier ne saurait être à la fois le confident naturel de ses confrères et leur accusateur public.
• J’élargirai les capacités d’accueil de la pépinière, désormais en sursis
• Je reconsidérerai les barèmes de cotisations afin de réduire les inégalités: progressivité des cotisations à l’Ordre, au CNB et à la RCP
• Je supprimerai les contrôles aléatoires de comptabilité. Et ferai encadrer strictement l’article 17.9°
• Je serai intransigeant quant aux conflits d’intérêts au sein du Conseil
• Je renoncerai aux attributions féodales du bâtonnier, notamment la distribution discrétionnaire d’avantages, de postes et de décorations.
• Je réduirai drastiquement le train de vie du Conseil de l’Ordre
• Je ferai abolir le vice-bâtonnat, inutile, dispendieux. Et toxique
• J’imposerai la transparence des comptes de l’Ordre pour réorienter son action au bénéfice de la majorité des avocats
• Je me battrai pour revaloriser l’aide juridictionnelle
J’aurai à cœur d’accorder la même considération aux avocats sans grade et aux notables, aux débutants et aux célébrités. .

J.-L. Bessis Photo

Publicités